Il est difficile de définir en quelques lignes ce qu’est le Qi (prononcez  » Tchi « ) tant cette notion est vaste. On peut simplement dire que c’est une énergie de vie présente en toutes choses et tout être.

Une des fonctions premières de la pratique du Qi Gong est de mettre en circulation, par des mouvements simples et un travail sur la respiration, ce Qi à l’intérieur de nous et progressivement affiner sa perception en nous. On peut alors parler de chaleur, de picotements dans certaines parties du corps, de détente, de sérénité intérieure, et d’encore beaucoup d’autres formes et sensations qui sont souvent très propres à chacun.

En somme il n’y a pas un Qi mais des Qi.

Le travail du Qi consiste à faire circuler « le notre » de manière la plus fluide possible, comme une source coulant sans arrêt.

Ensuite on va « se brancher » avec le Qi environnemental, celui du Ciel, de la Terre, de la nature et ainsi bénéficier de tous ces trésors qui nous entourent et qui sont aussi source de vie et de vitalité pour chacun de nous.

Ainsi on améliore notre santé, on renforce notre immunité profonde, on est plus fort face aux attaques extérieures, qu’elles soient pathogènes, liées à l’environnement ou bien psychologiques.