Pour le calendrier chinois, nous sommes au printemps depuis  le 5 février environ. En effet, son découpage se fait sur les lunes, et les saisons sont un peu décalées par rapport à notre calendrier occidental. Il y a donc deux périodes dans la saison, celle où les choses se préparent mais ne sont pas visibles, et celle où la saison est vraiment là. C’est ainsi que l’été va commencer sa préparation début mai…

Les beaux jours commencent à faire leur apparition. La force du printemps se ressent désormais. La sève monte très fortement au coeur la nature, l’occasion pour nous de ressentir et profiter de cette force.

Profiter de la force du printemps avec le Qi Gong

La saison du printemps est le moment où l’énergie traverse l’organe du Foie avec plus de force. Il est bon à cette occasion de renforcer ou d’apaiser cet organe, en tout cas d’être un peu plus attentif à lui. Pour cela, plusieurs possibilités s’offrent à nous, dans plusieurs domaines :

  • Tout d’abord pratiquer un peu de Qi Gong. Faire circuler le Qi permet au corps et aux organes de se réguler et de se renforcer. Vous trouverez quelques exercices simples à la fin de cet article, que vous pouvez pratiquer pour pleinement vous nourrir de la force de l’énergie du printemps. A cette saison en lien avec le Foie , c’est tout notre système tendino-musculaire qui est sollicité. En pratiquant quelques exercices de Qi Gong, cela permet de garder les tendons et les muscles à la fois souples et forts.
  • La couleur verte est également à l’honneur, étant elle aussi en lien avec notre Foie. Regardez la nature qui a pris de belles couleurs vertes, dans des nuances magnifiques. Même si vous êtes en ville, prenez le temps de regarder les petits bouts de nature qui y sont présents. Avec les yeux, qui sont la porte du Foie, vous nourrissez directement l’organe, et ce moment de pause est très bénéfique, même s’il est court, dans notre emploi du temps souvent surchargé. Un exercice avec les yeux peut compléter ce temps d’arrêt dans la journée. Goûter le plaisir de ce moment pour vous, où vous vous connectez avec la puissance de la sève qui fait fleurir les arbres et les fleurs.
  • Mangez des aliments verts. Les épinards, les cébettes et bien d’autres légumes verts, toutes ces jeunes pousses qui nous arrivent remplies de ce renouveau du printemps.
  • Respirez cette force environnementale en pratiquant quelques respirations de Qi Gong, pour ainsi la faire circuler dans tout le corps.

 Exercices pour récolter la force du printemps

Voici deux exercices de pratique de Qi Gong et deux auto-massages pour nous nourrir de l’énergie environnementale du moment.

Avant de commencer votre séance, positionnez-vous debout, les pieds à la largeur des hanches, pas spécialement parallèles, soyez dans une sensation confortable sur vos deux pieds. Les bras sont sur les côtés du corps. Le menton est légèrement rentré et la tête pousse délicatement le Ciel, les genoux sont légèrement lâchés et le coccyx se repose sur la Terre. Ainsi les blocages du dos  et des articulations se relâchent progressivement, permettant au Qi de circuler librement.

Vous pouvez également faire quelques respirations pour apaiser le Coeur et l’Esprit.

Exercice 1

Secouez le corps en faisant de tous petits rebonds dans les genoux. Essayez de sentir progressivement comment cette vibration envahit tout le corps, depuis la racine des cheveux jusqu’aux voûtes plantaires. Il n’est pas besoin de faire de grands mouvements. Pratiquez cet exercice environ 5 minutes. Vous pouvez bien entendu vous arrêter avant. Toujours important de ne pas forcer et de ne pas aller jusqu’à ressentir du mal-être. Ces secousses  permettent de réveiller notre énergie et notre conscience du corps et de leur permettre de se connecter à l’énergie universelle. Ainsi les portes énergétiques du corps s’ouvrent. Important : cet exercice est interdit aux femmes enceintes.

Exercice 2

Prenez une posture un peu plus large avec les pieds, et un peu plus pliée dans les genoux. Les bras sont plus sur l’avant du buste, devant le ventre en gardant la largeur des épaules, paumes vers le sol. Cet exercice va permettre de faire monter la sève de la Terre dans notre ventre et de relâcher les tensions du corps. Pour chaque mouvement essayez de sentir le moteur dans le ventre, comme s’il commençait en premier le mouvement.

Inspiration : le ventre descend, les genoux plient, les bras montent jusqu’à la hauteur de la poitrine, paumes vers le sol, comme s’ils soulevaient un tapis. Ce mouvement est léger et vif.

Expiration : le ventre remonte, les genoux se retendent un peu pour revenir à la hauteur de départ, les bras redescendent devant le ventre toujours paumes vers le sol. Ce mouvement est lourd et relâché.

A l’inspiration : sensation que la sève de la Terre monte par l’intérieur de jambes pour aller nourrir le dantian du ventre, lieu énergétique qui se trouve environ 5 cm sous le nombril, à l’intérieur du corps.

A l’expiration : sensation que toutes les toxines du corps fondent comme du sucre vers la Terre.

Répétez le mouvement 9 fois.

Auto-massage 1

Revenez dans la posture du début de la séance. Frottez les mains entre elles, pour faire monter la chaleur dans les paumes.

  • Fermez les yeux et posez les paumes dessus, restez un moment pour ressentir la chaleur et imaginez la lumière dorée du soleil pénétrer profondément dans les yeux jusqu’à la cornée et le nerf optique.
  • Mélangez cette lumière avec la salive accumulée dans la bouche.
  • Avalez la salive en passant les deux mains sur le gorge, qui finissent posées sur le ventre. Sensation que cette lumière mélangée à la salive nourrit le Dantian du ventre.

Répétez au moins 3 fois.

Cet exercice est très bon pour enlever la fatigue des yeux. Il peut se faire tout seul quand vous ressentez une fatigue oculaire, si vous travaillez longtemps à l’ordinateur par exemple. Il peut également aider à atténuer les migraines ophtalmiques. Il nourrit à la fois les yeux, la thyroïde et le ventre.

Auto-massage 2

Posez vos deux mains l’une sur l’autre sur le ventre sous le nombril. Faites 9 cercles autour du nombril en montant à droite et descendant à gauche.

Terminez votre petite séance en secouant à nouveau le corps mais cette fois-ci prononcez en même temps le son « HA » et essayez de ressentir que le coeur rigole à l’intérieur.