Les méthodes de Qi Gong

Qi Gong traditionnel d'origine bouddhiste et taoïste

Dao-caoshu

 

Qi Gong des 5 sphères et des 5 éléments

Ce Qi Gong travaille sur les 5 organes majeurs grâce à des mouvements simples et efficaces. Il comporte 5 mouvements circulaires, travaillés avec la perception et la visualisation colorée associée à chaque organe. Cette pratique s’appuie également sur la respiration taoïste dite « du dragon », la respiration constituant l’élément de base du Qi Gong. Ces 5 sphères des 5 éléments permettent de nous mettre en contact étroit avec nos organes internes principaux que sont le Foie – le Cœur – la Rate – les Poumons – les Reins. Pour chacun d’eux est travaillé :

  • la tonification de l’énergie interne
  • la purification de l’énergie perverse accumulée au cours des ans
  • la libération des émotions conflictuelles associées
  • le rétablissement d’un dialogue personnel entre soi et l’organe.

Qi Gong des 5 sons et des 5 organes

Complémentaire du Qi Gong des 5 sphères et des 5 éléments, ce Qi Gong va tonifier les 5 organes vitaux par les mouvements, la respiration et les sons. Au cours de la pratique chaque organe est associé à un son permettant une purification et un relâchement des 5 émotions conflictuelles. C’est ici la forme de l’école de la Porte du Dragon qui est enseignée. L’utilisation du son libère la respiration et fait vibrer l’organe en profondeur, apportant calme et sérénité.

Qi Gong de la régénération des moelles – Forme assise et debout

Cette forme attribuée au sage bouddhiste Da Mo, Boddhidarma, a pour but la régénération des moelles : moelle osseuse, moelle épinière, cerveau. Elle permet de purifier l’esprit, calmer les émotions conflictuelles, retarder les effets de l’âge et renforcer l’immunité par une action énergétique des moelles. La série debout, Jin jing Gong, a pour but de transformer les tendons et de les libérer du stress accumulé, pour ensuite récupérer l’énergie sous forme de chaleur. La série assise, Xi Sui Jing, plus interne et plus méditative, continue ce travail en agissant plus particulièrement sur l’esprit afin de l’apaiser. Ce Qi Gong est un réel trésor de santé renforçant notre immunité profonde et agissant en prévention des maladies dégénératives du cerveau.

Qi Gong du serpent des Monts Wudang

Ce Qi Gong taoïste symbolise l’énergie cachée de la terre et de l’eau. Cette forme comporte des mouvements fluides et harmonieux qui facilitent le flux du Qi dans les méridiens et permettent de lutter contre les stagnations de l’énergie et du sang. Elle est divisée en trois parties : 2 Qi Gong internes et une marche. Le serpent travaille également sur l’entretien de la souplesse de la colonne vertébrale et contribue à lutter sur les blocages des trois barrières du dos. L’énergie peut ainsi circuler librement et monter le long de l’épine dorsale pour nourrir les Reins et le cerveau.

Qi Gong Taoïste de l’alchimie interne de l’Immortel « Lu »

Ce Qi Gong est fait de 5 mouvements simples et d’une méditation-relaxation assise. Il constitue un résumé de l’alchimie interne du Tao : accumulation du Qi, circulation et purification des énergies, calme mental et luminosité vers le Wuji. La petite alchimie stimule la force vitale et éveille les 3 centres afin de renforcer la longévité et la santé. Cette pratique s’appuie sur la respiration naturelle et la détente. Elle éveille l’interne, Nei Dan, pour retrouver notre trésor intérieur. Transformer le plomb en or.

Qi Gong Alchimique de la Nature

Ce Qi Gong permet de nous relier à la Nature, de faire union avec elle. Très simple et très agréable à pratiquer, il comprend 5 mouvements. Forme issue de l’école de Longmen, la Porte du Dragon, il a pour particularité de relier l’esprit au corps par le travail corporel, et non l’inverse comme nous le faisons souvent. Le corps est ainsi plus proche de la Nature par la conscience, nous permettant de contrôler nos émotions conflictuelles, de récolter l’énergie environnementale et au final de rejoindre le travail de l’esprit. Travailler le corps pour que l’esprit se libère sans risque.

Qi Gong du Taiji Bang

Le Taiji Bang ou bâtonnet de longue vie constitue l’un des trésors du Qi Gong taoïste. Cette méthode s’appuie sur l’utilisation d’un petit bâtonnet en bois d’une dizaine de centimètres permettant de développer notre énergie interne et de retrouver notre esprit originel, Yuan Shen. Ce Qi Gong permet de travailler sur le Qi prénatal, sur les 7 émotions et sur les 8 Vaisseaux Ancestraux, Bai Mai. En retrouvant notre énergie originelle, l’énergie circule mieux dans les 8 Bai Mai nous reliant à l’Univers. Le bâtonnet est comme un tuteur ; il nous guide, nous emmène dans le mouvement, nous permettant de plus relâcher nos tensions physiques. Le Qi Gong du Taiji Bang est également une pratique de prévention des maladies dégénératives du cerveau, telles que Parkinson, Alzheimer, Sclérose en plaques. Qi Gong de longévité et de prévention, il est l’héritage d’un « immortel » taoïste célèbre en Chine : le moine Chen Po Tuan.

Qi Gong du Tigre et du Dragon

Cette série d’exercices de Qi Gong concentre la puissance de la « transformation des tendons », retrouvée dans le Tigre, avec le développement de l’énergie spiralée qui « fortifie les os et les moelles », retrouvé dans le Dragon. Basé sur des mouvements vigoureux et toniques, ce Qi Gong mobilise tous les muscles et tendons du corps. La pratique du Tigre et du Dragon permet également de stimuler les Reins et les Poumons, d’enlever les stagnations et de développer les spirales de Qi dans les os et les moelles. Ce travail est accompagné de quelques exercices de respiration pour libérer et nettoyer les énergies en profondeur, une sorte de rééducation de la respiration.